La contribution des entreprises à l’Agenda 2030

17 Février 2021
 La contribution des entreprises à l’Agenda 2030

Les Objectifs de Développement Durable (ODD) nous donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur.

 

Ils ont été développées dans le cadre de l'Agenda 2030, une dynamique qui englobe les efforts des personnes, des entreprises et des gouvernements. L'objectif est de réduire l'impact de nos activités économiques au niveau mondial, mais aussi de motiver un changement de mentalité à tous les niveaux de la société pour assurer une meilleure répartition des ressources.

 

Dans ce contexte, tant les grandes entreprises que les PME ont beaucoup à dire, car elles sont des forces motrices essentielles qui canalisent les aspirations des consommateurs. L'un des principaux avantages que l'on peut en tirer est la confiance d'une partie croissante de la population, qui préfère travailler avec des entreprises bien informées et sensibilisées à ce sujet.

 

CEDEC soutient toute initiative allant dans ce sens et nous encourageons toutes les entreprises à rejoindre ce mouvement qui bénéficiera, à des degrés divers, à chacun d'entre nous.

 

En 2015, les États membres des Nations unies ont adopté à l'unanimité l'Agenda 2030, qui contient 17 objectifs de développement durable. Ces objectifs se concentrent sur des questions sociales, comme la pauvreté et l'éducation, et sur des questions environnementales, comme le changement climatique et la biodiversité... Mais aussi sur la croissance économique, la réduction des inégalités et l'innovation.

 

Le secteur privé semble avoir adopté avec enthousiasme les ODD : de nombreuses grandes entreprises les soutiennent et les utilisent dans leurs politiques de durabilité en indiquant, par exemple, à quels objectifs elles entendent contribuer de la manière la plus significative. Les associations d'entreprises telles que le Pacte mondial des Nations unies ou le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (WBCSD) se concentrent également sur les ODD, par l'organisation de conférences et la publication de documents d'orientation.

 

Toutefois, la forme que devrait prendre cette contribution des entreprises n'est pas encore claire. Le simple fait de considérer leur rôle dans la stimulation de la croissance économique et de la création d'emplois est une approche biaisée, car il est bien connu que les activités des entreprises peuvent également générer des impacts négatifs. Cela est particulièrement vrai pour ceux qui se trouvent dans les positions les plus précaires du monde.

 

Par conséquent, pour atteindre l'Excellence, il faut également tenir compte de la manière dont les affaires sont gérées. Les entreprises créent des emplois, oui, mais les conditions de travail peuvent apporter une réelle contribution aux ODD.

 

Un autre défi consiste à déterminer comment les entreprises devraient faire face aux liens étroits entre les différents ODD; ces objectifs sont universels et indivisibles. C'est pourquoi les organisations ne doivent pas se concentrer sur un seul domaine d'intervention, bien qu'il soit logique qu'elles se concentrent sur les domaines de responsabilité les plus pertinents pour leurs opérations.

 

Chez CEDEC, nous sommes en adéquation avec les fondements définis par l'Agenda 2030, ils sont sans aucun doute un pas de plus sur la voie de l’Excellence.

 

Design by IDWeaver