Promouvoir le talent, facteur clé qui donne un avantage concurrentiel à l'entreprise

22 Mai 2020
Promouvoir le talent, facteur clé qui donne un avantage concurrentiel à l'entreprise

La capacité à exploiter les talents au sein de l'entreprise est l'un des indicateurs les plus clairs de la réussite à long terme d'une entreprise. Toutefois, les chefs d’entreprise sont nombreux à se retrouver en difficulté au moment d’identifier les compétences de leur personnel, de les promouvoir ou de les conserver. La solution ne passe pas simplement par une amélioration des salaires, une rémunération variable ou de nouvelles prestations sociales. Il est nécessaire d'apprendre à diriger les talents de manière à canaliser et à motiver les compétences innées de chaque employé.

 

Ces dernières années, le CEDEC est devenu un partenaire essentiel pour des milliers de chefs d’entreprise à travers l'Europe. L'objectif est d'aider les entreprises à atteindre l'excellence dans leur gestion.

 

En ce sens, les professionnels du CEDEC peuvent aider l'employeur à établir un leadership qui favorise et libère les talents présents dans chacun de ses employés. Quelque chose qui permettra à l'entreprise d'avoir un avantage concurrentiel important, en augmentant la productivité et les performances à la fois des salariés tout comme de l'entreprise.

 

Vous trouverez ci-dessous 5 points clés à prendre en compte pour manager les talents dans l'entreprise.

 

• Communiquer et transmettre la politique de l'entreprise

 

La politique de l'entreprise ne comprend pas seulement des règles, mais elle définit également sa philosophie d'entreprise et constitue son identité en incluant des éléments tels que les valeurs de l'entreprise, les engagements sociaux, la relation avec son environnement, la contribution à la société, les critères de responsabilité, les profils de compétence, la transparence, etc. Une fois la politique de l'entreprise définie, elle doit être partagée et diffusée de manière appropriée, en particulier lorsque de nouveaux salariés rejoignent l'entreprise, par le biais d'un manuel d'accueil, par exemple.

 

La politique de l'entreprise doit être suffisamment souple pour s'adapter aux changements que la société et le marché exigent et, bien entendu, elle doit être acceptée et appliquée par tous les membres de l'entreprise, de sorte qu'ils s'identifient à ses valeurs et à sa culture.

 

• Accorder la plus grande attention à la sélection du personnel

 

Souvent, on ne prête pas assez attention à la sélection du personnel, une erreur qui fait toujours des ravages. La première étape consiste à réfléchir au poste que vous souhaitez occuper et aux compétences que le professionnel doit posséder. Sachant cela, il doit être précisé dans l'offre d'emploi, qui doit être très claire, et doit comprendre les éléments suivants :

 

• Une présentation complète de l'entreprise : son histoire, ses valeurs, le marché qu'elle vise et le cadre d'action, ainsi que les politiques sociales, environnementales, de conciliation et de recrutement.
• Les conditions requises pour le candidat : formation, expérience requise, compétences essentielles spécifiques, etc.
• Les responsabilités à couvrir dans le cadre de votre travail.
• Une description de votre salaire et de votre situation sociale, avec mention de votre plan de carrière.

 

En d'autres termes, l'objectif n'est pas de créer une offre aussi attractive que possible, mais une offre qui soit aussi proche que possible des besoins et de la réalité de l'entreprise. Il sera ainsi plus facile de trouver le talent adéquat pour cette responsabilité.

 

• Prise en charge des entretiens personnels

 

Les entretiens avec les candidats visent à déterminer et à identifier les aptitudes et les attitudes, ainsi que l'adéquation avec les valeurs de l'entreprise et la vocation professionnelle du candidat. Il est donc essentiel de déterminer les ambitions et les motivations personnelles et professionnelles du candidat, afin de vérifier leur adéquation avec les intérêts de l'organisation.

 

La responsabilité requise, les objectifs du poste, le contrôle du niveau de performance, le système de rémunération, le plan de carrière proposé, l'application des avantages sociaux proposés par l'entreprise et la participation à la politique de l'entreprise et à la diffusion des valeurs qu'elle contient doivent être clairement détaillés. Ces derniers aspects sont fondamentaux, étant donné que le plus important prescripteur d'une entreprise est un travailleur satisfait.

 

• Favoriser l'environnement de travail

 

Nous devons créer un environnement de travail qui encourage le développement des talents, lieu où la réflexion et la proposition de nouvelles idées ne se heurtent pas de front à des obstacles culturels ou organisationnels. Les limites au développement des talents doivent être minimales et les installations doivent être maximales. L'employeur et son équipe la plus proche doivent diriger l'autonomisation des talents au sein d'une entreprise organisée, avec des idées claires, avec une stratégie clairement définie dans laquelle ces talents ont leur place.

 

L'environnement de travail ne peut pas être laissé au hasard, car l'improvisation organisationnelle ne mène à rien d'autre qu'à la frustration. La planification doit donc être un élément important de la stratégie qui contribue à la promotion des talents. A ce stade, il est important de mentionner les ressources nécessaires : outils, méthodologies, cycles de formation, forums de participation et d'incitation, politiques de conciliation. En d'autres termes, des environnements conviviaux et productifs qui permettent à l'employé de consacrer le maximum de temps au développement de ses responsabilités, à la réalisation des objectifs pour lesquels il a été engagé, ainsi qu'à la création d'un système permettant de canaliser les idées et les propositions.

 

• Offrir des outils pour le développement professionnel

 

Le talent doit être nourri, encouragé et, bien sûr, dirigé. Des compétences professionnelles sans contrôle, sans but, ne conduisent qu'au désenchantement. Par conséquent, les éléments nécessaires doivent être générés là où le développement de ce talent a sa place. Ce n'est que dans une entreprise aux idées claires, partagées, divulguées, où la réception des propositions est bien accueillie et reconnaissante, que le talent a sa place. Le meilleur exemple est sans aucun doute la formation, l'accroissement des connaissances, les avantages qu'elle apporte à l'employé et la façon dont cela revient à l'entreprise, en augmentant les performances et en développant un sentiment d'appartenance.

 

En résumé, si nous voulons un avenir réussi dans l'entreprise, nous devons réfléchir aux outils et aux actions qui contribueront à un leadership compétent et à l'autonomisation du talent de chaque travailleur. L'aide de conseils extérieurs spécialisés peut aider à trouver la stratégie la plus efficace pour y parvenir.

 

CEDEC, l’entreprise de Conseil en Organisation Stratégique des Entreprises, leader en Europe en matière de gestion, de direction et d'organisation des entreprises familiales depuis 1965. Notre objectif est de fournir aux entreprises les systèmes organisationnels les plus efficaces, en optimisant leurs résultats commerciaux et en travaillant ensemble pour atteindre l'excellence dans les affaires.

 

Design by IDWeaver