Chauffer le moteur pour ne pas perdre de puissance au démarrage

14 Mai 2020
Chauffer le moteur pour ne pas perdre de puissance au démarrage

Permettez-moi de commencer cet article par une métaphore avec le monde de la moto. Il m'a semblé idéal compte tenu de la situation dans laquelle nous nous trouvons avec l'impact du Covid-19...

 

Dans chaque compétition, avant les courses, il y a des séances d'entraînement, où l'on teste les paramètres, on change les composants, on choisit des stratégies pour chaque situation. Si certains se consacrent à l'amélioration des performances du moteur, d'autres le font sur le châssis, d'autres encore sur la télémétrie, et ainsi les innombrables composants d'une équipe travaillent dans un but commun, que le conducteur n'ait pas à se soucier des pannes mécaniques et se concentre exclusivement sur ce qu'il fait de mieux, la conduite ... Tout cela en un seul "échauffement" pour que la machine soit prête à donner sa puissance maximale au moment où le feu passe au vert.

 

Si cette situation doit nous servir d'une manière ou d'une autre, en plus de contribuer à l'éradication du virus en évitant la contagion et en restant à la maison pour prévenir notre santé et celle de nos familles, c'est dans la réflexion et la préparation de la manière dont nous voulons faire face à l'avenir incertain qui nous attend.

 

Identifier les options possibles, améliorer nos process de façon continue, chercher des alternatives aux situations inédites, bref, être prêt pour le passage du feu rouge au feu vert, doit être notre seul objectif. En tant que dirigeants d'entreprises familiales, nous devons nous concentrer à piloter la famille que nous représentons et l’emmener vers le drapeau à damier noir et blanc qui nous indiquera alors que nous y sommes parvenus.

 

Bien que l'important ne soit pas le but, mais la manière de l'atteindre, l'Excellence Managériale que CEDEC peut vous aider à mettre en œuvre, est la meilleure façon de se préparer dans cette course à laquelle participent toutes les familles d'entreprises de notre pays.

 

Il y a certains aspects que nous devons prendre en compte pour que la machine soit prête à démarrer, et c'est en cela que nous pouvons aider nos clients, en réfléchissant, en définissant, en décidant, en mettant en œuvre, en consolidant et en corrigeant tous ces aspects qui nous permettront d'être prêts lorsque le feu passera au vert.

 

Voici quelques aspects essentiels que nous devrions prendre en considération :

 

- Le modèle économique actuel nous sera-t-il utile ? Est-il viable en temps de crise ? Dans quelles situations l'est-il ?
- L'activité commerciale actuelle sera-t-elle la même ? Pouvons-nous l'adapter rapidement à l'évolution de la situation ?
- Nos salariés auront-ils le dispositif nécessaire pour garantir leur santé ? Sont-ils prêts à s'adapter aux changements ?
- Le télétravail est-il une option ? Dans quelle mesure disposons-nous de la technologie nécessaire ? Saurons-nous l'utiliser ?
- Disposerons-nous de suffisamment de fonds pour faire face à l'arrêt de l'activité ? Et pour la relancer ? De combien d'argent aurons-nous besoin ? Où pourrons-nous l'obtenir ? Que devons-nous faire pour l'obtenir ?

 

Répondre à toutes ces questions n'est pas une action qui doit être menée hâtivement, sans réflexion et seul. CEDEC est toujours prêt à offrir ses conseils, non seulement dans des situations critiques comme celle dans laquelle nous nous trouvons, mais aussi chaque fois que vous en avez besoin.

 

En bref, si nous voulons être prêts lorsque le feu passe au vert, nous devons nous échauffer, nous devons faire tout le travail préalable dont nous avons parlé et qui va nous permettre de ne perdre ne serait-ce qu'un millième de seconde et même pas un pourcentage minimum de puissance au moment du démarrage si attendu.

 

Bonne course !

 

M. CARLOS SORIANO (Vice Président, Développement de Projets)

Design by IDWeaver