Avec le coronavirus, l’élaboration d’un plan de continuité devient indispensable

27 Mars 2020
Avec le coronavirus, l’élaboration d’un plan de continuité devient indispensable

En France, le coronavirus se propage et menace de paralyser de nombreuses régions, où le nombre de personnes infectées augmente de manière exponentielle. Il suffit de voir ce qui se passe ailleurs, dans des pays tels que la Chine ou l’Italie, pour savoir que l’activité commerciale ne sera pas épargnée par les effets de cette maladie. Face à ce constat, il est indispensable que les entreprises se préparent à faire face à cette situation extraordinaire, en essayant d’anticiper les problèmes qui pourraient se présenter et d’en diminuer leurs conséquences.

 

Chez CEDEC, nous estimons qu’il est très important pour les entreprises de pouvoir compter sur un plan de contingence qui les aiderait à prévenir et à limiter les effets néfastes que cette nouvelle épidémie aura inévitablement sur l’économie, et parfois même, sur la santé des travailleurs.

 

Un plan de continuité est un document qui énumère l’ensemble des mesures de nature humaine, technique et organisationnelle visant à mettre en place les mécanismes d’action à prendre en compte dans des situations particulières où il existe un danger pour l’entreprise. Pour réaliser un plan de contingence, il convient de procéder préalablement à une analyse des risques. Par exemple, dans le cas du
coronavirus, les entreprises devront examiner les effets que la propagation de la maladie pourrait avoir sur elles, aussi bien en ce qui concerne l’organisation des travailleurs et des tâches quotidiennes, que des relations avec leurs clients ou d’autres agents économiques. Bien entendu, la situation pouvant changer à tout moment, le plan de contingence devra être flexible, et prévoir divers scénarios, tout en restant ouvert aux modifications qui pourraient être apportées en fonction de l’évolution de la maladie et des décisions prises à ce sujet par les institutions et organismes compétents.

 

Une fois les possibles menaces définies, le plan de contingence devra se composer de trois volets : un premier volet de mesures préventives pour faire face à la situation de risque ; un deuxième, de mesures destinées à réduire les effets négatifs de cette dernière ; et un dernier, de mesures visant àrétablir l’état précédent.

 

Mais, pourquoi est-il si important d’avoir un plan de contingence ? Un plan de contingence ne sert pas uniquement à améliorer la sécurité face à des risques divers, il permet également d’optimiser les ressources humaines et naturellesen cas de crise. Il est évident qu’il vaut toujours mieux agir en fonction d’une analyse rigoureuse, que d’essayer de pallier les effets du problème à mesure qu’il se présente, surtout dans le cas d’évènements extérieurs comme peut l’être une maladie infectieuse.

 

Pour être réellement efficace, un plan de contingence devra avant tout être opérationnel : exposer la situation de manière claire et directe, et analyser les divers scénarios possibles et leurs implications financières, ainsi que les mesures opportunes à adopter.

 

Dans le cas du coronavirus, il est conseillé d’éviter les voyages d’affaires non essentiels dans des zones à risque et de mettre en place des mesures pour garantir la sécurité de son personnel. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises ont recours au télétravail pour tenter de limiter les risques de contagion entre travailleurs. D’autres mesures sont également prises : ainsi, un travailleur qui devrait être placé en isolement percevrait une indemnité de la Sécurité Sociale et, le cas échéant, un complément de salaire de son employeur en fonction des critères de la convention collective applicable ; et en cas d’une baisse d’activité liée à l’épidémie (nombre élevé de travailleurs infectés, problèmes de production,…),les entreprises pourront avoir recours au dispositif chômage partiel.

 

Le coronavirus met les entreprises dans une situation incertaine, notamment dans les secteurs tels que le tourisme ou l’évènementiel, c’est pourquoi il est nécessaire de compter sur un plan de contingence qui prenne en compte les recommandations actuelles et qui, surtout, précise la manière dont l’entreprise devrait réagir si l’épidémie continuait à se propager.

 

ChezCEDEC , Conseil en Gestion Stratégique, nous pensons que les entreprises ne devraient pas attendre d’être infectées par le coronavirus pour réagir. En effet, préparer un bon plan de contingence leur permettra de minimiser les risques commerciaux, aussi bien dans cette crise que dans celles qui pourraient survenir à l’avenir, s’assurant ainsi de leur survie et de la réalisation de l’Excellence Managériale.

Design by IDWeaver